Histoire de pain (suite) Ou… quand une Musulmane célèbre l’Eucharistie…

Plus d'informations
il y a 1 mois 1 jour #16 par EaM
Pour la première fois depuis le confinement, Myriam , mon amie musulmane, est venue chez moi, avec Elisabeth , notre chère amie commune. Myriam avait passé l’après-midi à aider des exilés SDF.
Je fais toujours mon pain, et pour les accueillir, je leur offre à chacune un pain de ma façon et un peu de sel, selon la belle coutume russe.
Dans le métro du retour, Myriam rencontre une pauvre dame syrienne qui fait la manche. Myriam n’a pas de monnaie sur elle... Mais il y a le pain. Myriam a tout de même envie d’y goûter, à mon pain. Du coup, elle partage le pain avec la dame, avec un peu de mauvaise conscience de ne pas tout lui donner (j’ai du pain chez moi, pas cette dame, se dit-elle).
Rentrée chez elle, elle rompt le jeûne du Ramadan avec son fils, partageant le demi-pain. L’histoire dit que son fils l’a trouvé bon.
« Ainsi, Allah vous montre ses signes afin que vous soyez bien guidés » (Coran 3, 103).
« Ayant pris le pain, il prononça la bénédiction et, l’ayant rompu, il le leur donna. Alors leurs yeux s’ouvrirent. » (Luc 24, 18-35 : les disciples d’Emmaüs).
Sommes-nous bien sûr que l’Eucharistie se limite au rituel de la messe ?
L’Esprit souffle où il veut, et il s’ingénie à nous dérouter. Et décidément, le Christ semble s’amuser à prendre pension dans mon pain…

(les prénoms ont été changés)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.068 secondes